• Homélie 21è dimanche ordinaire

     Homélie 21è dimanche ordinaire

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    L'évangile de ce dimanche est un peu déroutant.

    Il nous parle de porte étroite, de porte fermée, et de gens qui ne pourront pas entrer dans le Royaume de Dieu.

    Mais si nous nous rappelons la première lecture de ce dimanche nous y découvrons une bonne nouvelle qui nous remplit d'espérance :

    - Dieu veut rassembler tous les hommes dans son Royaume. Par le prophète Isaïe, Dieu annonce : "Je viens rassembler toutes nations de toute langue".

    Et à la fin de l’Evangile d’aujourd’hui, Jésus vient confirmer ce message : "On viendra de l'Orient et de l'Occident, du Nord et du Midi prendre place au festin dans le Royaume de Dieu."

    Alors, cette bonne nouvelle est-elle en contradiction avec l’image de la porte étroite ?

    Certes, le Seigneur veut rassembler toutes les nations, mais pour entrer dans le Royaume de Dieu, il faut passer par la porte étroite. Pour apprendre à mieux connaître Dieu et surtout pour le rencontrer, le chemin et la porte sont étroits : c’est un chemin et une porte d’humilité.

                Qu’elle est donc cette humilité nécessaire pour rencontrer le Seigneur ?

                Nous pourrions peut-être penser que le Seigneur nous invite à l’humilité pour mieux nous dominer.

                Ainsi, par le moyen de notre abaissement, Dieu pourrait se montrer encore plus grand.

                Non, bien sûr que non, le Seigneur nous donne d’être à son image et à sa ressemblance.

    Lorsque Dieu nous demande l’humilité, il nous invite à l’imiter lui-même.

    Tout au long de l’histoire de l’humanité, le Seigneur a choisi humblement de passer par des hommes pour se faire connaître (des hommes qui étaient comme des portes étroites pour laisser passer sa Parole, sa Révélation.) :

    Il a appelé Abraham, Moïse, David et bien d’autres personnes qui ont acceptées de parler en son nom : des personnes qui ont bien voulu tout quitter pour être des guides, des prophètes.

    Humblement, et lentement au cours des siècles, le Seigneur s’est révélé peu à peu par des intermédiaires (C’est toute l’histoire de la Bible.).

                Mais, bien plus, il s’est révélé comme le plus petit et le plus faible, en l’enfant Jésus que Marie a accepté de mettre au monde : (Marie qui est également comparable à une porte étroite, toute humble.)

    Et Jésus le Christ, a aussi accepté de passer par une porte très pauvre, et plus que humble : la porte de la mort sur une croix.

                Jésus crucifié : « image du Dieu invisible ». Quelle leçon d’amour pour nous !!!

                Jésus a dit à ses disciples : « Qui m’a vu a vu le Père. » Tous ceux qui ont croisés Jésus, marchés, dialogués, mangés avec lui, nous ont tous transmis qu’il aimait les autres plus que lui-même, qu’il voulait donner sa vie et qu’il prenait toujours la dernière place (Notamment en lavant les pieds de ses apôtres, en osant toucher les lépreux, en se laissant toucher par tous dans la foule).

                Un tel abaissement devant les autres, une telle volonté de servir au dépend de sa propre vie, nous ne pouvions pas l’inventer !!!

    Dieu nous a révélé une telle humilité en Jésus qu’il ne peut pas être autrement.

                Alors, deux magnifiques conséquences pour nous ou encore deux façons de passer à travers la porte étroite de la foi en Jésus-Christ.

                - Première conséquence pour chacun de nous, si nous voulons rencontrer Dieu : il nous faut reconnaître son humilité, son abaissement en Jésus. Et pour cela, nous sommes invités à prier à la manière de Jésus. Tout est résumé dans la belle prière du « Notre Père ».

                - Deuxième conséquence, 2è façon de passer par la porte étroite de la foi : Nous ne pouvons pas grandir dans la foi en Dieu si nous nous contentons seulement de reconnaître son humilité, sans la vivre nous-mêmes. Nous ne pouvons pas prier avec le « Notre Père » sans vouloir le mettre en pratique dans notre vie quotidienne.

    Donc si nous cherchons Dieu, passons par la belle porte étroite de l’imitation de Jésus. Finalement, tout est résumé dans un seul mot rempli de foi, d’espérance et d’amour. Ce mot : C’est le service. En Jésus, Dieu nous dit et nous montre « qu’il n’est pas venu pour être servi mais pour servir ».

                L’humilité est le chemin d’abaissement, la porte étroite, que Dieu a prise et prend encore pour nous rejoindre en Jésus Christ.

                Si, à mon tour, je cherche à rejoindre Dieu, pour trouver des réponses à mes questions, je suis alors invité à passer moi aussi par une porte étroite : celle de la prière et de l’imitation de Jésus dans le service.

                Justement, à la fin du mois d’août et au début du mois de septembre, tout recommence. Et en Eglise, dans nos paroisses, tous les services ont besoin de nouvelles personnes. Alors, la rentrée est le moment favorable pour soit changer de service, soit accueillir de nouvelles personnes : chaque année, il y a des nouveaux arrivants ? Soyez les bienvenus et faîtes-vous connaître !!!

                Le Seigneur notre Dieu veut nous rassembler pour entrer dans son Royaume de Foi, d’Espérance et d’Amour que nous construisons en Eglise dans nos paroisses avec les charismes, les dons de chacun mis au service de tous.

    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :