• Homélie de la messe du Jour de Noël

         Homélie de la messe du Jour de Noël : Se reconnaître enfants de Dieu

    Aujourd’hui, le ciel touche la terre.

                Les grands de ce monde commandent en maîtres (Auguste ordonne un recensement, Quirinius déplace les gens). Dieu, lui, discrètement, rejoint l’humanité. Il ne domine pas, il se fait notre hôte. Il s’invite à nos tables pour devenir pain quotidien.

                Noël nous le rappelle : seuls les humbles peuvent reconnaître Dieu. Hérode se méfie, Auguste est trop lointain.

                Les bergers, devant l’enfant Jésus entouré de Joseph et de Marie sont capables de voir le ciel toucher la terre.

                À quoi donnons-nous priorité ?

                Selon notre réponse, Noël demeurera seulement un jour d’excès de nourriture et de boisson, ou deviendra une journée bénie pendant laquelle nous grandirons dans notre vie spirituelle.

                Noël, nous dit l’évangéliste saint Jean, est le vrai commencement de l’humanité.

                Un monde nouveau prend naissance avec ce « premier-né ». L’enfant de Bethléem, le premier-né de Marie, celui dont Joseph s’émerveille, le bébé que les bergers contemplent, le petit roi juif que vont adorer les Mages, c’est Dieu-parmi-nous, Emmanuel, Dieu-pour-nous, Dieu-pour-nous-sauver, Jésus.

                Et nous, aujourd’hui, quand nous voulons voir Dieu, comprendre un peu comment « Il-est », nous n’avons qu’à regarder Jésus, de la crèche à la croix, de Cana à Emmaüs. Qui regarde cet homme cheminant « en faisant le bien », voit Dieu marchant sur nos routes humaines.

                Noël nous parle au cœur pour une bonne raison. Ce jour-là, Dieu inaugure une nouvelle façon de nous parler. Il a déjà parlé de bien des manières, à bien des époques.

                À partir de Noël, Dieu devient Parole incarnée. Ses actions deviennent paroles :

                - la paix pour ceux qui aiment,

                - la joie pour ceux qui pleurent,

                - la claire vision pour ceux qui croient sans avoir vu,

                - la vie et la résurrection pour ceux qui ont foi en Jésus.

     

                Noël : restons près de Marie qui ne cessait de repenser à tout ce qu’elle voyait, d’écouter tout ce qu’on disait sur l'enfant Jésus, et, demain, tout ce que dira Jésus.

                Elle passait et repassait tout dans son cœur.

                Noël : les jours commencent à s’allonger.

                Noël : la Lumière est venue sur terre, dans nos vies.

     

                Et à ceux qui accueillent la lumière de Noël en recevant le baptême, il leur est donné par le baptême de se reconnaître enfants de Dieu le Père qui se fait connaître en Jésus.

    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags : , , , ,