• Prière pour la paix 

    Seigneur, fais de moi un instrument de ta paix.

    Là où est la haine, que je mette l'amour.
     Là où est l'offense, que je mette le pardon.
    Là où est la discorde, que je mette l'union.
    Là où est l'erreur, que je mette la vérité.
    Là où est le doute, que je mette la foi.
    Là où est le désespoir, que je mette l'espérance.

    Là où sont les ténèbres, que je mette la lumière.
    Là où est la tristesse, que je mette la joie. 
     

    O Seigneur, que je ne cherche pas tant

    A être consolé qu'à consoler,
    A être compris qu'à comprendre,

    A être aimé qu'à aimer. 

    Car c'est en se donnant qu'on reçoit, 

    C'est en s'oubliant qu'on se retrouve,

    C'est en pardonnant qu'on est pardonné,
    C'est en mourant qu'on ressuscite à l'éternelle Vie.
     

    Saint François d'Assise

    Partager via Gmail Yahoo!

  • Notre Père, qui es aux Cieux, 

    Que ton nom soit sanctifié, 

    Que ton règne vienne, 

    Que ta volonté soit faite 

    Sur la terre comme au ciel. 

    Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour, 

    Pardonne-nous nos offenses 

    Comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés, 

    Et ne nous laisse pas entrer en tentation, 

    Mais délivre-nous du mal. 

    Amen. 

     



    Partager via Gmail Yahoo!

  • Pour réciter le Notre Père sans mentir

     

    - Ne dis pas Notre, si tu vis renfrogné dans ton égoïsme.

     

    - Ne dis pas Père, si tous les jours tu ne te comporte pas en fils.

     

    - Ne dis pas Qui es aux cieux, si tu te rives toujours aux choses de la terre.

     

    - Ne dis pas Que ton nom soit sanctifié, si tu n'honores pas chaque personne.

     

    - Ne dis pas Que ton règne vienne, si tu le confonds avec tes ambitions à toi.

     

    - Ne dis pas Que ta volonté soit faite, si tu ne l'acceptes pas quand elle est éprouvante.

     

    - Ne dis pas Sur la terre comme au ciel, si tu regardes en l'air sans voir les autres autour de toi.

     

    - Ne dis pas Donne nous, si à ton tour tu ne donnes pas aux autres ce que tu as.

     

    - Ne dis pas Aujourd'hui, si tu ne fais que regretter le passé ou soupirer un avenir meilleur.

     

    - Ne dis pas Notre pain de ce jour, si tu ne te préoccupes pas des gens qui ont faim.

     

    - Ne dis pas Pardonne-nous nos péchés, si tu ne reconnais pas tes fautes contre les humains.

     

    - Ne dis pas Comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés, si tu tardes à pardonner à qui t'a offensé.

     

    - Ne dis pas Ne nous laisse pas entrer en tentation, si la tentation du mensonge, de la vengeance, ou de l’injustice… est trop forte pour toi. 

     

    - Ne dis pas Délivre-nous du mal, si tu ne prends pas position contre le mal.

     

    - Ne dis pas Amen, si tu ne prends pas au sérieux les paroles du Notre Père. 

    Partager via Gmail Yahoo!

  • La prière du Notre Père avec des gestes



    Partager via Gmail Yahoo!

  • Le Notre Père sous la forme d’un dialogue avec Dieu :

    -"Notre Père qui est aux cieux..."
    - Oui ? 
    -Qu'est-ce que c'est ? 
    -Tu m'as appelé ! 
    -Ah non! non, non. Je ne t'ai pas appelé: je prie... "Notre Père qui est aux 
    cieux..." 
    -Là, tu l'as encore fait ? 
    -Mais qu'est-ce que j'ai fait ? 
    -Tu m'as appelé. Tu as dit: "Notre Père". Me voici. A quoi penses-tu ? 
    -Oh, rien, je..., à rien du tout, je, je prie. Je ne fais rien de mal, non ? 
    -Non, au contraire, continue ta prière. 
    -"Que Ton nom soit sanctifié..." 
    - Que veux-tu dire par là ? 
    -Eh bien, je veux dire que..., je ne sais pas, moi, ce que Je veux dire, 
    je... ça fait juste partie de la prière, c'est tout. 
    -Mon nom est différent des autres noms. Mon nom est: "Je suis" ! Cela ne te dit rien ? 
    -Si ! J'y avais jamais vraiment pensé, avant. Mais... .
    "Que Ton règne vienne, que Ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel" 
    -Que fais-tu pour que Mon règne vienne ? 
    -Ce que je fais, moi ?... Mais, rien du tout... D'ailleurs, il me semble que 
    ce ne serait pas si mal si Tu venais diriger toutes choses ici-bas, comme Tu 
    les diriges là-haut ! 
    -Est-ce que Je dirige ta vie ? 
    -Eh bien... Je vais à l'église... Enfin, à Noël, à Pâques. Enfin, j'y vais, 
    quoi. 
    -Tu sais, Mon règne a déjà commencé. Mon royaume est en ceux qui suivent les traces de Mon Fils. Es-tu sûr de marcher dans Ses pas ?  -Écoute, Seigneur, je suis aussi bon que toutes ces personnes qui vont à  l'église chaque dimanche matin.  -Comment veux-tu que Ma volonté soit faite si ceux qui la demandent ne  commencent pas par l'accomplir ?  -Oh, je sais que j'ai des problèmes. Je ne suis pas un saint. 

    -Moi aussi, Je sais.  

    -Tu sais ? Alors, Tu sais peut-être que j'aimerais me débarrasser de toutes 
    ces vieilles histoires, là, qui m'empêchent d'être vraiment libre ! 
    -Bien! Nous avançons : nous allons travailler ensemble toi et Moi et voir des victoires. 
    -Non, ce soir ça va beaucoup trop loin et puis ça prend trop de 
    temps... 

    -"Donne-nous notre pain de ce jour" 
    -Me fais-tu confiance pour le pain ?

    -Oui !
    -Prier est un acte dangereux. Tu pourrais finir par être changé, tu sais ? 
    Mais tu n'as pas fini avec ta prière. Continue... Eh bien, continue !...
     
    -J'peux pas. 

    -Tu as peur ? 
    -Je sais ce que Tu vas me dire. 
    -Essaie donc tu verras... 
    "Pardonne-nous nos offenses comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés" 
    -Tu penses à Brigitte ? 
    -Voilà, je savais que Tu allais me parler de Brigitte. Mais Seigneur, elle m'a
    fait beaucoup trop de mal, Tu comprends ? Et moi, j'ai juré de me venger ... 
    -Et ta prière ? 
     

    -Ça, c'est une question d'habitude, c'est tout. 
    -Eh bien, tu es franc, au moins. Mais ce n’est pas facile de porter la haine en soi, 
    n'est-ce pas ?
     
    -Non, non, ce n'est pas facile. Mais je vais te dire : une fois que je me serai 
    vengé, moi, j'irai beaucoup mieux. 
    -Ça n'ira pas mieux, au contraire. Tu es déjà tellement triste... 

    Mais, moi, je peux changer tout ça. 

    -Toi... Toi, Tu peux ? Et comment ? 
    - Pardonne à Brigitte. Comme un jour, Moi, Je t’ai pardonné. 
    -Non, Seigneur, je ne peux pas pardonner à Brigitte, vraiment 

    je ne peux pas... 

    -Que disais-tu dans ta prière ? 
    -Je vais essayer de pardonner à Brigitte. Tu pourrais peut-être essayer d’aller lui
    parler à elle aussi. Je ne sais pas si elle Te prient chaque matin. 
    -Ce n’est pas ce qui m’arrête. Finis ta prière. 


    -"Ne nous soumets pas à la tentation... mais délivre-nous du Mal." 
    -C'est ce que Je ferai. Mais toi, éloigne-toi du Mal. Apprends à vivre dans 
    Mon Amour.
     

    -Car c’est à Toi qu’appartiennent dans tous les siècles, le règne, la puissance et la gloire.

    -Que la grâce et la paix t’accompagnent.
    -Amen. »


    Partager via Gmail Yahoo!

  • La prière du Je vous salue Marie

     

    Je vous salue Marie

    pleine de Grâce (comblée de Grâce)

    le Seigneur est avec vous 

    Vous êtes bénie entre toutes les femmes 

    Et Jésus, le fruit de vos entrailles (votre enfant), est béni. 

    Sainte Marie, Mère de Dieu, 

    priez pour nous pauvres pécheurs 

    maintenant et à l'heure de notre mort. 

    Amen ! (Amen ! Alleluïa)

     

    Partager via Gmail Yahoo!

  • Octobre : mois du Rosaire. 

    Après le mois de mai, c’est le deuxième mois de l’année consacré à Marie. Le Rosaire : une prière.

    Cette prière que nous faisons passer par Marie va à Jésus.

    Lui-même, nous demande de la prendre chez nous et de l’aimer comme notre Mère. 

     

          Sous le pontificat de Léon XIII, en 1886-87, la congrégation romaine des rites

    a fait du mois d'octobre le mois du Rosaire.

     

     

             Le bienheureux Jean-paul II s’exprimait à propos du Rosaire le 16 octobre 2002 :

             « Le Rosaire m'a accompagné dans les temps de joie et dans les temps d'épreuve.

    Je lui ai confié de nombreuses préoccupations.

    En lui, j'ai toujours trouvé le réconfort. Il y a vingt quatre ans, le 29 octobre 1978, deux semaines à peine après mon élection au Siège de Pierre, laissant entrevoir quelque chose de mon âme, je m'exprimais ainsi : « Le Rosaire est ma prière préférée. C’est une prière merveilleuse. Merveilleuse de simplicité et de profondeur. 

    Dans cette prière nous répétons de multiples fois les paroles de l’Archange et d’Elisabeth à la Vierge Marie. Toute l’Eglise s’associe à ces paroles. Cette prière si simple et si riche, de tout cœur, je vous exhorte à la réciter.»

     

    Prière du Chapelet et du Rosaire

     

    CHAPELET : XII esiècle. Dérivé de l'ancien français chapel, « chapeau » ou encore « couronne de fleurs sur la tête de la Vierge Marie. » Le chapelet est une « couronne » ou encore une chaîne de perles enfilées que l'on fait passer une à une entre les doigts en disant des prières.

    ROSAIRE : Le chapelet devient un rosaire quand on prie en se rappelant les principales étapes de la vie de Jésus et de Marie sa mère et notre mère du Ciel : les 20 mystères classés en 4 séries de 5 mystères. Ces étapes de la vie de Jésus et de Marie, sont appelées des mystères car on n’a jamais fini de découvrir qui est Jésus Christ pour nous. 

     

    Il y a quatre série de mystères :

    mystères joyeux  mystères lumineux  mystères douloureux     mystères glorieux 
    1- l'Annonciation 1- Baptême de Jésus 1- l’Agonie de Jésus 1- la Résurrection
    2- la Visitation 2- Noces de Cana 2- la Flagellation 2- l’Ascension
    3- la Nativité 3- Bonne Nouvelle 3- Couronne d'épines     3- la Pentecôte
    4- la Présentation 4-la Transfiguration 4-Jésus porte la croix  4-Assomption de Marie 
    5- Jésus retrouvé 5- l'Eucharistie 5- la Mort de Jésus 5- Couronne de Marie 
    Comment se déroule la prière du Rosaire?
    -->Nous faisons un beau signe de croix.
    -->Pour commencer la prière, nous disons un "Je crois en Dieu", un "Notre Père", trois "Je vous salue marie" et un "Gloire au Père, au Fils et au Saint Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours pour les siècles des siècles. Amen. "
    -->Puis nous annonçons le nom du mystère (exemple: Mystère joyeux, l’Annonciation) Nous écoutons l'Evangile de l’Annonciation ou nous citons une phrase extraite de l'Evangile retenu (Par exemple pour l’Annonciation: "je suis la servante du Seigneur.") Nous méditons cette parole en silence. Nous prions avec le Notre Père. Nous prions avec Marie en récitant 10 "Je vous salue Marie". Nous disons: "Gloire au Père… ." 
    -->Nous venons de terminer une dizaine de chapelet... Nous poursuivons avec un
    autre mystère joyeux.
    Partager via Gmail Yahoo!

  • Diapos Prière Merci pour ce monde

    Diapos Prière Merci pour ce monde

     

     Télécharger « prière

    merci-pour-ce-monde.pdf »

     

    Pour sortir du format pdf et revenir sur la page du blog

        appuyer sur la flèche en haut à gauche de l'écran.

    Partager via Gmail Yahoo!

  • Prière sur la Foi

    Seigneur Jésus, je veux te dire ma joie de croire en toi,

    car tu es la résurrection et la vie (Jn 11, 25)
    et tu as les paroles de la vie éternelle (Jn 6, 68).

    Tu me fais connaître le visage de bonté de Dieu notre Père
    et sa tendresse toute maternelle.
    Tu me communiques l’Esprit Saint qui me guide à ta suite,
    sur un chemin d’offrande et de liberté.                                          

    Seigneur Jésus, tu me donnes des frères et des sœurs

    avec qui partager ma foi et la célébrer en Église,
    tout en respectant ceux et celles qui s’en sont éloignés,
    de même que ceux et celles qui ne la partagent pas.

    Croire en toi ne m’attribue aucune supériorité sur les autres :
    c’est un appel au service fraternel de tous, dans l’amour,
    et une invitation à la solidarité avec tous, dans la justice et la prière.

    Seigneur Jésus, ma joie de croire en toi vient nourrir ma joie de vivre
    et ma joie de vivre se prolonge et s’épanouit en joie de croire en toi.

    Elle ouvre mon cœur à l’espérance de vivre éternellement
    avec toi et le Père, en communion dans l’Esprit (Ph 2, 1),
    lui qui ne cesse de répandre sur toute l’Église et en moi
    ses fruits de paix, patience, bonté, bienveillance,
    foi, humilité et maîtrise de soi (Ga 5, 22-23).

    Oui, Seigneur Jésus, elle est grande ma joie de croire en toi,
    car tu es le chemin, la vérité et la vie (Jn 14, 6). Amen !

     
     
    + Yvon Joseph Moreau, évêque de Sainte-Anne de la Pocatière, Canada

    Partager via Gmail Yahoo!

  • Semaine de prière pour l'unité des chrétiens 

    chaque année au mois de janvier

     

         Vidéo : Explication historique de la prière pour l'unité des chrétiens :

       
    Partager via Gmail Yahoo!




    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique